Portfolio de Pierre Miault

Imavisa

Accueil / Articles / 2014 / August / Au sujet de l'album "campagne"

Au sujet de l'album "campagne"

En ville, il n’est pas toujours facile de choisir les éléments techniques d’une photo.

Par exemple, le cadrage qui peut se révéler acrobatique dans certaines situations, l’exposition lorsque l’on ne peut pas éviter un contre-jour, la mise au point si l’on doit saisir une situation dans l’urgence. 

 À la campagne, montagne ou bord de mer, il en va tout autrement, le temps et l’espace ne sont pas comptés, on a donc tout le loisir de gérer tranquillement toutes les composantes d’une photo. 

 J’ai sous-titré cet album « wanderer ohne sterne » : voyageur sans étoile , un clin d’œil à ma manière de procéder qu’à ce titre il conviendrait de traduire par : « vadrouilleur sans but ». 

La plupart des prises de vues sont faites, en effet, au hasard de promenades dont le but n’est pas , justement, de faire des photos. C’est ainsi que, le plus souvent, un sujet vient s’imposer de lui-même, sans qu’on ait réellement eu à le chercher. 

Le montage « une journée » en est un bon exemple : En passant plusieurs fois devant un chemin creux, à différents moments , j’ai remarqué que le lieu se transformait au rythme de la lumière, passant de mystérieux à paisible, de gai à étouffant etc…., une forme de « cathédrale de Rouen » végétale. 

une journée